La chenille processionnaire du pin

Les Moyens de Lutte :

LE PIEGEAGE A L’AIDE DE PHEROMONES
Il consiste à placer à partir de fin juin jusqu’à mi-septembre, des pièges (entonnoir,
Delta, MASTRAP) accompagnés d’une capsule à phéromones, à proximité des pins. Les
papillons mâles émergeant du sol durant l’été sont ainsi attirés par la phéromone et  
donc capturés. L’accouplement est ainsi limité ce qui par conséquent engendre une
baisse des populations.
Attention, à lui seul, le piégeage à l’aide de phéromones n’éliminera pas la totalité des
populations !
LE TRAITEMENT BIOLOGIQUE D’AUTOMNE
Ce traitement consiste à pulvériser une solution de Bacille de Thuringe (bactérie)
(produit biologique) sur l’ensemble du feuillage à partir de la deuxième quinzaine de
septembre et jusqu’à début décembre. Les chenilles sortant la nuit, consomment le
feuillage et donc les bactéries. Celles-ci, une fois ingérées par les chenilles, attaquent
les cellules épithéliales du système digestif des chenilles, provoquant leur mort sous 2
à 3 jours.
L’ECHENILLAGE
Le but est d’enlever les cocons et donc les chenilles, à partir de fin novembre,
avec un échenilloir. Cette opération doit être réalisée en prenant toutes les
précautions nécessaires pour éviter les urtications (gants, lunettes, combinaison)
surtout si l’intervention est réalisée tardivement dans la saison (Janvier – Février).
L’échenillage sera d’autant plus facile que les cocons seront placés bas !
LES ECOPIEGES
Afin d’éviter que les chenilles descendent sur le sol pour se nymphoser au printemps
et répandent leurs poils urticants, des écopièges peuvent être placés sur chaque pin
contaminé à une hauteur de 2,50 m environ. Le but est de capturer les chenilles à leur
descente quand elles sont en procession (janvier à mai). Celles-ci s’enfouissent dans un
sac de terre accroché au piège qui ceinture l’arbre.
A la fin du printemps, il suffit d’enlever ce sac contenant désormais des chrysalides
et de s’en débarrasser (compost).

 

FEDERATION DEPARTEMENTALE DES GROUPEMENTS DE DEFENSE CONTRE LES ORGANISMES NUISIBLES
8 Avenue Edgar Degas – CS 92110 – 56019 VANNES CEDEX
Tél : 02 97 69 28 70 – Fax : 02 97 63 37 10 – E mail : accueil@fdgdon56.fr

Site internet : FDGDON