Un coq à la médiathèque

Mais ce coq-là ne chante pas ; il prône au sommet de nos églises indiquant la direction des vents, qui jadis se révélait très utile aux paysans d’alors pour leur semailles ou récoltes.

Le Coq dont nous allons vous parler est le coq d’origine du clocher de Limerzel. Il a dominé à son plus haut sommet le bourg de 1880 (date de fin de construction de l’église) jusqu’en septembre 1956.

Le Maire d’alors, Monsieur Julien JUHEL, avait été prié avec insistance de le déposer et le remplacer car il était devenu inerte. En effet, après avoir affronté pendant des décennies des vents contraires de toute nature, il avait fini par perdre son panache ; lors des années d’occupation, des soldats allemands cantonnés sur la grée des écoles, s’en servaient même de cible.

« L’homme aux clochers », personnage de la région de Vannes et nommé ainsi pour son habileté à se hisser au plus haut sommet des clochers des environs, fut donc dépêché pour le descendre du clocher. Ce coq fut donc remisé dans le grenier du maire de l’époque. Plusieurs années après, le fils de ce maire, l’ayant retrouvé décide de le faire rénover et le confie à un artisan d’art du côté de Houlgate (Normandie) pour que ce coq retrouve tout le panache qu’il avait perdu tout en respectant ses blessures (impacts de balles, etc…) car il reste un vaillant coq gaulois.

 

Ainsi, le 2 septembre 2020, nous avons eu la surprise de recevoir des mains de son « restaurateur », Monsieur Marcel JUHEL, ce coq ; il retrouve donc sa maison 60 ans après l’avoir quitté.

Visible à la médiathèque de Limerzel pendant tout le mois de février (visible aux horaires de la médiathèque), venez l’admirer !!